Lou ! ou l’amour des carnets

Grande lectrice de la saga de BD Lou de Julien Neel, j’ai toujours adoré m’attarder sur les pages de garde. Une fascination qui s’est petit à petit transformée en amour inconditionnel des carnets et des journaux intimes.

C’est dans ma préadolescence que ma grand-mère m’a offert la première BD de Lou, publiée aux éditions Glénat. Je sortais de l’enfance, d’une période de garçon-manqué, et j’entrais dans celle de la découverte de soi et de la féminité. J’avais une furieuse envie de fictions faites pour adolescentes, de rose, d’amitié, de fringues, de musique et surtout d’histoires d’amour. J’embrassai donc avec grande joie la lecture de Lou.

Les BD Lou !

Un personnage et une BD inspirante

Dans Journal Infime, le tome 1 de la saga publiée aux éditions Glénat, Lou est une jeune fille, qui comme moi à l’époque, est au collège. Elle a une meilleure amie, un amoureux caché, et une passion pour les habits. Mais là où certaines fictions auraient pu se contenter d’un cliché bien étroit et sans grandes aspirations, Lou m’a ouvert les portes de l’écriture de soi.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, je vous fais un petit pitch de l’univers :
Lou est effectivement une jeune fille aux préoccupations plutôt communes, mais elle est loin d’être banale. La blondinette vit avec sa mère célibataire, romancière de science-fiction, bordélique et incapable de cuisiner. Loin de souffrir de la situation, Lou est volontaire, créative et pleine d’énergie. Elle est à la fois collégienne, styliste, réalisatrice de film pour Barbie, et surtout romancière de sa propre vie.

Dans chaque tome, les pages de garde sont un extrait du journal intime de Lou. Mais attention, ce ne sont pas de plates lignes qui font le compte rendu d’une journée. Non ! Ce sont collages, photos, dessins et schémas pleins de vie et d’humour. Julien Neel dépasse le genre de la bande dessinée classique, et conquiert la mise en abyme. Nous lisons le journal de Lou comme si nous étions la jeune fille qui a écrit ces lignes. Quelle meilleure façon de s’identifier ?

Pages de garde de différents tomes de Lou !

Le plaisir de se raconter

Vous l’avez compris, l’identification a marché à 8000% sur moi. J’avais envie d’être vive et pétillante comme ce personnage, et surtout, j’avais envie de me raconter comme elle. D’une part parce que ces doubles pages de journaux intimes étaient magnifiques, d’autre part parce que je voulais avoir des traces, des récits gravés dans le papier. Je voulais que mon histoire soit documentée comme celle d’un personnage de fiction.

Dans ma vie j’ai eu toute sorte de carnets, et aujourd’hui je les garde précieusement et en alimente encore un bon nombre. Il y a le classique journal intime, mais aussi des cahiers de notes, des carnets de citations, des blocs de dessins et j’en passe.

Bien sûr je n’ai pas le talent ni les moyens du bédéiste Julien Neel… Mais peu importe après tout, car mes carnets ne sont pas faits pour être vendus ! Ils sont simplement là pour coucher sur le papier mes idées, humeurs, projets et rêves, et n’ont qu’une lectrice : moi.

Pile de BD sur la tête de Chloé Andrianarisoa

Aujourd’hui, comme Lou dans les derniers tomes, je suis une jeune adulte. J’ai grandi avec ce personnage en essayant d’être comme elle joviale, énergique et passionnée. Et j’ai tenu des cahiers jusqu’ici.

Je conseille à toutes les petites filles de lire cette saga. Et pas que les petites filles, les petits garçons et les adultes aussi ! Ce sont des histoires et des problèmes de tous les jours saupoudrés de délicatesse et de joie de vivre. Sans niaiserie, sans infantiliser son lecteur. Encore une belle lecture pour accompagner des grandes femmes en devenir !

Et vous ? Vous avez lu ces BD ? Vous les aimez autant que moi ? Et des journaux, vous en tenez ? Dites-moi tout dans les commentaires !

View this post on Instagram

Aujourd'hui je vous parle d’une héroïne qui a grandi avec moi : Lou, personnage éponyme de la BD de Julien Neel aux éditions @glenatbd ! 👧🏼 . Dans mon billet de blog, je vous parle de l’admiration que j’ai toujours eu pour ces pages de garde colorées et pleines de petits détails ! (le lien dans ma bio ! ⬆️) . Du journal intime, au carnets de citations, en passant par le cahier de notes et de dessins, ma vie a été et est rythmée par ces petits objets. J’en ai même reçu un pour mon anniversaire pour me lancer dans la tenue d’un bullet journal ! 📚 . Qui parmi vous est fan comme moi de cette super BD ? Vous aimez comment elle a évolué ? Moi je suis fan, et je croise les doigts pour qu’il y ait une suite ! Et les carnets alors, c’est votre truc ? ✏ _____ #bulletjournal #bujo #plume #instaBD #BD #comicbook #instabook #instalivre #Livrestagram #bookstagram #blogueuse #bloglitteraire

A post shared by Chloe An 📚 (@chloeandrianarisoa) on

https://platform.twitter.com/widgets.js

Publicités

5 commentaires sur “Lou ! ou l’amour des carnets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s