Mon remède contre la panne de lecture

Il y a peu je n’arrivais plus à lire. Plus l’envie ni la motivation. Et puis j’ai abandonné la lecture pendant quelques jours, purement et simplement. Et ça m’a fait du bien. SPOILER ALERT : Petit billet de complaintes et d’auto affliction, avec une conclusion pleine d’optimisme. Vous êtes prévenus !

Attention ! Panne de lecture ne veut absolument pas dire plus rien à lire. Au contraire ! Dans la compétition des prix des lecteurs de Livre de poche, le mois de juin était particulièrement fourni, car au lieu de 3 livres à lire, nous en avons eu 4. Alors peut-être que pour certain le mois de juin rime avec fin d’année et début des vacances d’été, et donc avec temps libre … Mais moi, cette année, ça a été le temps d’une intensification du travail et de recherches actives d’un nouveau contrat d’alternance. Et évidemment, de frustrations ultimes, car c’est la première année que mes deux mois de vacances (voire trois) ne me sont pas dus, et que je dois péniblement répartir mes congés.

(Je vous avais prévenu, ce billet n’est que lamentations.)

Prix des lecteurs du mois de juin

I_IMG_8658.jpg

J’avais donc beaucoup de choses à faire, et s’est rajouté un rythme soutenu de lecture : 1 roman par semaine. Si j’ai respecté ce contrat avec le premier livre, No Home de Yaa Gyasi,  j’ai eu un peu plus de mal avec le deuxième. La délicatesse du Homard de Laure Manel m’a pris un peu plus de 8 jours, malgré la légèreté de la romance. J’ai donc commencé Gaspard ne répond plus d’Anne-Marie Revol avec du retard. Étant le plus gros, et sans doute le plus dense des romans du mois, la lecture s’est faite plus difficile, d’autant qu’un weekend familial m’a privé de 3 jours de lecture (je suis à plaindre, oui, je suis à plaindre). J’ai abandonné Gaspard en cours de lecture, me jurant de le finir quand l’occasion se présenterait, et j’ai commencé le dernier, Elle voulait juste marcher tout droit de Sarah Baruck. Plutôt hermétique à la narration, j’ai délaissé ce roman, et par là la lecture, me refusant de me « distraire » avec un autre livre. Etre jurée c’est une certaine responsabilité tout de même !

Sans suspens j’ai voté pour No Home, le livre que j’ai lu le plus vite.

Tout ça pour dire que juin a été un mois peu rythmé par la lecture, malgré la matière que m’a fourni Livre de poche.

I_IMG_8659.jpg

Panne de lecture : Comment expliquer cela ?

Ce calendrier contraignant, et ces lectures qui me tombaient des mains m’ont ôté l’envie de lire. Peut-être que de ne pas choisir ses livres est au bout d’un moment pesant. Si je n’ai aucune culpabilité à abandonner une lecture qui ne me plaît pas, j’en ai un peu plus quand le roman est tout de même plaisant à lire. Surtout si je dois ensuite voter pour la lecture qui m’a le plus plu.

Et puis depuis que je suis rentrée dans le vaste monde du blog littéraire et de Bookstagram, je suis tous les jours bombardée d’avis de lecture plus enthousiastes les uns que les autres. J’ai donc une Wish list qui s’agrandit de façon démesurée. Malheureusement je ne suis pas une grosse lectrice. Je ne lis que dans les transports en commun et dans les salles d’attente, et autres moments de creux, qui, il faut l’avouer, ne sont pas si présents que ça en ce moment. Ainsi mes lectures du prix des lecteurs me remplissent largement mon temps de lecture du mois. Et ma foi, avec une moyenne de 3 romans par mois, je suis plutôt fière de moi.

Ma solution : changer de support

Lire quand on a du temps c’est une hygiène de vie. C’est remplacer la passivité par de l’activité. Remplir les vides d’une journée par une activité valorisante, enrichissante. Alors quand on n’a pas envie de lire on se sent un peu désoeuvrée. En tout cas ça a été mon sentiment. Je me suis donc demandée ce que je pouvais faire pour agrémenter mes longues traversées souterraines (sans 4G).

Comment allier la passivité des transports avec l’envie d’apprendre ? Écouter des podcasts. Cela faisait longtemps que j’avais envie d’écouter des émissions de radio ou de sites indépendants. J’ai trouvé une super application, conseillée par le site Madmoizelle, qui s’appelle Podcast Addict. Il en existe sûrement d’autres mais celle-là m’a l’air complète. Je peux chercher tout type d’émission, les enregistrer, les ranger, en télécharger. Un vrai bonheur.

W2_panne[1]

Qu’est-ce que j’écoute ?

Une amie m’avait conseillée la Poudre, de Nouvelles écoutes, émission animée par la voix douce et rassurante de Lauren Bastide. A chaque émission, Lauren reçoit une femme, la fait parler de son enfance de petite fille, de son passage à l’adolescence, de son identité de femme, de sa chambre à soi. Une émission qui accueille tous les féminismes avec bienveillance et intimité. C’est donc les parcours d’Ovidie, réalisatrice et auteure qui parle du féminisme pro-sexe, de Pénélope Bagieu, auteure de la super BD Les Culottées que j’ai offert à ma sœur, ou encore d’Aïssa Maïga, actrice et co-auteure de Noire n’est pas mon métier, que j’ai écoutés avec admiration.

Mais également les petits billets de Christophe André, l’auteur et psychiatre, qui chronique sur France Inter, les poétiques “Plus près de toi” d’Edouard Baer sur Nova, la touchante et lucide voix de Justine, une ado interviewée par Charlotte Pudlowski dans le podcast Entre, ou alors la chronique estival « Une bonne tasse de thé » de Marie Sauvion sur France Inter.

W3_panne[1]

Ce sont autant de voix, de sujets et de formats qui m’apaisent tout en me stimulant. Le mois de juin s’est donc fini tout en mots sonores, pour s’ouvrir sur un mois de juillet réconcilié avec avec les mots écrits. J’ai commencé le mois avec une super lecture qui m’a remotivée : Petits Secrets, grands mensonges, de Liane Moriarty, le roman qui a inspiré la série Big Little Lies.

Comme quoi une petite pause, et c’est reparti !

Et vous, quelles sont vos solutions pour faire face à une panne de lecture ? Dites-le moi en commentaire, au cas où une nouvelle phase de démotivation se déverse sur mon petit être !

Publicités

4 commentaires sur “Mon remède contre la panne de lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s